Indonésie et sac-à-dos
.


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Malaisie (Kuala Lumpur)
2) Sumatra
3) Java
4) Bali
5) Lombok
Gastronomie et Recettes
Indonesie, informations generales
Preparatifs avant le depart

Sites favoris

Au Sud des Amériques
Odorel Express
Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti, photographe
La Sand et le Guims en Asie
Touche mon bush
Mistoulin et Mistouline
OnedayOnetravel

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Padangbai et son lagon bleu...

Tristes de quitter les îles Gili, mais bon, après 4 jours, il faut bien rentrer vers Padangbai à Bali, où Mélanie la réunionnaise nous attend.


En plus, elle a eu la gentillesse de s'occuper des réservations de chambres.


Mais nous ne resterons qu'une nuit et une journée sur Padangbai car nous amenons Carole à Kuta (ville la plus proche de l'aéroport, même si ce dernier porte le nom de Denpasar, bien plus loin) où elle prendra un taxi pour l'aéroport et repartir vers Bruxelles.

 

 

 

Arrivée à Padangbai

 

 

 

Le port est toujours aussi petit...

 

 

 

Coqs enfermés dans leurs cages artisanales

 

 

Vous l'aurez compris, le village de Padangbai est tout petit, pour notre plus grand plaisir !

A quelques pas du port, se trouve le Blue Lagoon et cette crique porte très bien son nom.


Pas un chat à l'horizon et outre le ciel bleu, la mer est cristalline.

En plus, c'est un excellent point de snorkeling, même s'il faut aller plus au large pour en découvrir d'autres plus exceptionnels encore.

 

 

 

Crique du Blue Lagoon

 

 

 

Pêcheur en plein travail

 

 

 

L'eau est vraiment cristalline et donne envie de s'y baigner !

Chose rare à Bali qui, contrairement à ce que l'on croit, n'est pas forcément réputée pour ses plages...

 

 

 

Carole qui joue à la sirène de Copenhague avant de retrouver Bruxelles la brumeuse...

 


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 17:33, le 30/03/2012 dans 4) Bali, Padangbai
Mots clefs :

Vers les Îles Gili...

Après avoir passé une semaine sur Ubud, à vadrouiller à droite à gauche, on décide de rejoindre Padangbai sur la côte Est, car c'est l'embarcadère pour aller aux îles Gili, tout à côté de Lombok.


 

 

 

On quitte donc pour quelques jours l'île de Bali et comme nous ne sommes pas riches, on choisit de partir avec le ferry (très lent) plutôt que de prendre le speed boat (très rapide).

 

Outre la durée du voyage, la différence est tout de même dans le prix : 150 000rp TTC pour le ferry lent contre 500 000rp TTC (prix moyen et variant suivant la compagnie) pour le speed boat.

 

Vu que le prix est le même qu'il s'agisse de prendre par agence ou de planifier l'itinéraire tout seul, on vient nous chercher directement à notre Hôtel à Ubud. 

 

1h30 plus tard, nous sommes à Padangbai pour embarquer.


 

 

 

Port de Padangbai



Après une ou deux heures d'attente, on embarque enfin sur un ferry, et c'est parti pour 5h de trajet pour relier Bali à Lombok, au port de Lembar.



 

 

Village de Padangbai (vue depuis la mer)




Il fait super beau et il est bon de fleurer la brise marine



 

On croise un ferry jumeau au nôtre, ca paie pas de mine mais c'est du solide !



 

Au bout de quelques minutes et berçé par le ronronnement du moteur, ca dort dur dur... 

Les banquettes sont assez confortables en plus.


 

Arrivées au port de Lembar, on est accueilli par un minibus de notre agence. Par contre, étant donné qu'ils ne sont pas super synchro pour accoster, on a attendu plus d'une heure qu'un quai se libère.

 

Du coup, une fois arrivées au port d'embarquement de Bangsal, il est assez tard (18h) et il n'y a plus de bateau allant aux îles Gili.

Donc on est déposé à l'arrache sur la plage, et notre chauffeur nous dit de trouver un hôtel en attendant de prendre le premier bateau (le lendemain à 8h).



 

Notre bus "lâché" sur la plage, sans bateau pour les îles Gili



 

On profite tout de même du superbe coucher de soleil qui s'offre à nous



Evidemment, tout le monde gueule à fond, surtout que depuis la plage, on voit très bien les 3 îles, qui sont presque à portée de main.

 

Et 10 minutes plus tard, on embarque sur une petite pirogue qui va desservir les 3 îles Gili :

- Gili Trawangan (île la plus festive et déjantée)

- Gili Meno (île la plus tranquille et la plus petite)

- Gili Air (île la plus peuplée et la plus proche de Lombok)

 

 


Îles Gili vues du ciel (photo prise sur google)

De gauche à droite : Trawangan, Meno, Air

 

 

 

Bengsal vu depuis la pirogue

 

 

 

Carole, au premier plan, dans la pirogue nous menant aux Gili, avec gilets de sauvetage en évidence. 

En effet, les 3 bouts de bois faisant l'embarcation ne sont pas très rassurants car malgré le beau temps, nous sommes pas mal balotés !

 

 

 

Jetée du port de Bangsal au coucher du soleil

 

 

 

On assiste à un super coucher de soleil en chemin, avec le Mont Agung de Bali en arrière-plan


 

On arrive à Gili Trawangan où les 3/4 du bateau font escale, et pour cause, il fait presque nuit. On comprend mieux pourquoi il nous a été difficile d'obtenir un bateau pour nous rendre sur les îles.


C'est donc à la nuit noire (19h) qu'on accoste sur Gili Meno. Il reste deux couples dans le bateau, qui rejoindront Gili Air quelques minutes plus tard.


Comme à l'aller, on débarque les pieds dans l'eau.

 

Sur la plage, nous sommes accueillies par le staff du Kontiki Bungalows où nous logerons pour notre première nuit (200 000rp/chambre).

Cher, mais nous sommes fatiguées et surtout pas motivées pour chercher un autre hôtel en pleine nuit avec nos sacs.

 

 


Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:00, le 26/03/2012 dans 5) Lombok, Padangbai
Mots clefs :