Indonésie et sac-à-dos
.


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Malaisie (Kuala Lumpur)
2) Sumatra
3) Java
4) Bali
5) Lombok
Gastronomie et Recettes
Indonesie, informations generales
Preparatifs avant le depart

Sites favoris

Au Sud des Amériques
Odorel Express
Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti, photographe
La Sand et le Guims en Asie
Touche mon bush
Mistoulin et Mistouline
OnedayOnetravel

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Kuta : Sea, Sex & Sun

De Padangbai, nous prenons un bus Perama (outre les agences touristiques, cette compagnie a le monopole des bus sur l'Île de Bali) pour nous rendre dans le sud, à Kuta (60 000rp/pers.).

 

 

 

 

On séjourne à l'Hôtel Suka Beach Inn, dans une rue perpendiculaire à Poppies Lane II, recommandé par le couple belge rencontré à Ubud.

 

On dégote une chambre à 130 000rp (avec ptit déj) que je partagerais avec Mélanie. Carole en profite pour prendre une dernière douche avant le départ et quelques minutes plus tard, ce sont les aurevoir devant le taxi.

 

 

 

"TAKSI" indonésien

 

 

 

Hôtel Suka Beach Inn à Kuta

 

 

L'hôtel est pas trop mal, mais comme nous sommes à Kuta (le Los Angeles balinais), on retrouve des blondinettes se faisant bronzer en string et les retours de boîtes de nuit à 5h du mat' dans la piscine.


On y restera 2 nuits au total car Mélanie retourne sur Padangbai et je préfère explorer tranquillou la péninsule de Bukit, tout au sud de Bali.

 

 

 

Plan de Kuta, le Los Angeles balinais où on cherche vraiment où sont les locaux

 

 

 

L'Australie voisine apporte son tourisme de masse...

 

 

 

 

La plage n'a pas changé, pas terrible mais pas nulle non plus, avec des surfeurs partout

 

 

 

Notez la nana en blanc super sapée avec chaussures à talons hauts, en fait, elle vend des cigarettes sur la plage

 

 

 

Les Maîtres Nageurs Sauveteurs

 

 

 

Couple de touristes qui a eu le malheur d'acheter un petit truc à un vendeur ambulant.


Du coup, en moins de 5 secondes, il y en a 4 autour, qui resteront près d'une demi-heure avec eux. La plage est assez pénible pour ça, les rabatteurs vous importunent sans cesse, donc si en plus on achète...

 

 

 

Entre deux vendeurs ambulants, on a aussi les militaires.

(Mélanie est au 1er plan)

 

 

 

Surfeur à Kuta au coucher du soleil

 

 

 

Coucher de soleil sur la plage de Kuta

 

 

Une fois la nuit tombée, la vie nocturne fait son entrée...

Musique à fond dans chaque établissement, après avoir lézardé toute la journée : ça boom, ça swing, on fait péter les décibels !!!

 

 

 

Le magasin fétiche de Kuta a même une DJette pour animer la soirée (en haut à gauche)

En effet, on peut faire son shopping jusqu'à 22h.

 

 

 

Intérieur de Surfer Girl

 

 

 

Et voici les têtes blondes sur leur 31, prêtes à enflammer la piste !

 

 

 

Alors, vous avez le choix entre le "Sex on the Bar"...

 

 

 

... les stickers raffinés

 

 

 

... les champignons magiques hallucinogènes (illégaux bien sûr...)

 

 

  

Et Mac Donalds qui sert à domicile, 24h/24h en plus ! 

RE-VO-LU-TION !!! Quand est-ce que ça arrive en Europe?

 

 

Beaucoup moins drôle, on peut également trouver à Kuta, le monument commémoratif des attentats du 12 Octobre 2002, qui a fait 202 morts, principalement des touristes dont la plupart était de nationalité australienne.

 

 

 

Monument commémoratif des attentats du 12 Octobre 2002 à Kuta

 

 

 

88 australiens, 38 indonésiens, 23 britanniques, 7 américains, 6 allemands, 5 suédois, 4 néerlandais, 4 français, 3 danois, 3 neo-zélandais, 3 suisses, 2 brésiliens, 2 canadiens, 2 japonais, 2 sud-africains, 2 sud-coréens, 1 équatorien, 1 grec, 1 italien, 1 polonais, 1 portugais, 1 taiwanais et 3 inconnus...

... Soit 202 personnes décédées

 

 

Malgré l'ambiance festive de la ville, on a vraiment une forte émotion en voyant ce monument commémoratif...

 

 

Wikipédia relatant très bien les faits, je me permets un copier/coller :

 

" Le déroulement exact de l'attentat diffère suivant les sources mais suite aux aveux d'Imam Samudera, qui a reconnu être le dirigeant des terroristes de Bali, une version plus détaillée a été obtenue.

 

Le 12 octobre 2002 à 23:05, un kamikaze, qui sera identifié plus tard sous le nom d'Iqbal par analyse ADN, équipé d'un sac à dos contenant des explosifs pénètre dans le Paddy's Bar. Celui-ci déclenche alors sa bombe de faible puissance.

Cette première explosion fera 8 morts et crée un mouvement de panique parmi les personnes présentes.

 

C'est au moment où elles sont en train d'évacuer le Paddy's bar, quelques secondes après la première explosion, qu'une camionnette blanche Mitsubishi bourrée d'une tonne de nitrate d'ammonium ou de C4, de RDX et de Semtex, parquée devant le Sari Club une boîte de nuit située en face de la rue moderne de Legian Street, explose.

 

Cette explosion beaucoup plus puissante va être la plus meurtrière et faire plus de 180 morts directement par l'incendie qui s'ensuivit et par le choc de l'explosion - lequel alla jusqu'à réduire en morceaux une plaque en béton armé et créer un cratère dans un sol bitumé.


 

----------------------------------------------------------------

 

 

À ce jour 33 indonésiens ont été condamnés pour leurs participations dans l'attentat dont trois à la peine de mort et quatre à la prison à vie.

 

En août 2004, Abu Bakar Ba'asyir, dont plusieurs agences de renseignement soupçonnent d'être le leader spirituel de l'organisation Jemaah Islamiyah, un groupe cité comme lié à Al-Qaïda et souvent accusé d'être l'instigateur de cette attaque, est inculpé d'avoir « organisé ou motivé des personnes afin de perpétrer des actes terroristes » ou « fourni de l'assistance ou facilité la réalisation d'un acte terroriste » dans le cadre des attentats de l'hôtel Marriott de Jakarta et de l'attaque de Bali.

 

Abu Bakar Ba'asyir fut libéré le 14 juin 2006 et affirma alors que la deuxième bombe avait dû être de fabrication américaine. Il aura au total passé quatre ans derrière les barreaux. À sa sortie de prison, Il a été accueilli par des centaines de sympathisants.

L'un des responsables d'Al-Qaida, Omar Al-Faroug, qui a planifié les attentats, a été tué le 25 septembre 2006 par l'armée britannique à Bassorah.

 

Les trois condamnés à mort ont été exécutés dimanche 8 novembre 2008 à minuit (heure indonésienne).

 

 

Dulmatin, l'un des planificateurs de l'attentat, dont la tête avait été mise à prix pour 10 millions de dollars américains par le Département d'Etat des Etats-Unis et le gouvernement des Philippines a été tué lors d'un raid par l'Unité 88 de la police indonésienne le 9 mars 2010."

 


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 13:45, le 1/04/2012 dans 4) Bali, Kuta
Mots clefs :