Indonésie et sac-à-dos
.


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Malaisie (Kuala Lumpur)
2) Sumatra
3) Java
4) Bali
5) Lombok
Gastronomie et Recettes
Indonesie, informations generales
Preparatifs avant le depart

Sites favoris

Au Sud des Amériques
Odorel Express
Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti, photographe
La Sand et le Guims en Asie
Touche mon bush
Mistoulin et Mistouline
OnedayOnetravel

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Couchers de soleil sur les îles Gili

Les îles Gili sont extraordinaires pour beaucoup de choses, mais j'avais tout de même envie de consacrer un article sur les couchers de soleil, aussi beaux les uns que les autres, mais complétement différents :

 

 

 

Coucher de soleil depuis la pirogue nous menant à Gili Meno, avec le Mont Agung (Bali) en fond

 

 

 

Tourbillon des derniers rayons de soleil ressemblant à une galaxie

 

 

 

Encore un coucher de soleil sur le Mont Agung à Bali, avec la végétation de Gili Trawangan

 

 

 

Zoom sur le Mont Agung à Bali

 

 

 

En continuant notre promenade sur l'île de Gili Meno vers la côte Nord, on ne se lasse pas de suivre le parcours du soleil.  

 

Très belles couleurs avec une lune qui vient pointer le bout de son nez entre deux nuages...

 

 

 

Derniers reflets avant disparition

 

 

 

Coucher de soleil depuis notre QG, le Diana Café, donnant sur Gili Trawangan, l'île voisine

 

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 19:32, le 29/03/2012 dans 5) Lombok, Gili Meno
Mots clefs :

Gili Meno : Paradis pour le snorkeling !

Pour rejoindre le plus beau spot de snorkeling de Gili Meno, il faut traverser l'île, soit par l'intérieur (un peu les pieds dans l'eau avec le lac salé qui déborde), soit par l'extérieur (avec le chemin longeant la plage). 


Quoiqu'il en soit, notre QG est le Diana Café. 

Ambiance reggaeman, musique de Bob, et surtout bonne bouffe pas chère : le paradis c'est ici !


On se cale pour manger un bout entre deux plongées en snorkeling (masque et tuba). 

En plus, le Diana Café est assez sympa pour garder les affaires de leurs clients pendant qu'ils nagent au milieu des poissons, coraux et tortues !

 

 

 

Payotte du Diana Café en face du meilleur spot de snorkeling de Gili Meno

 

 

Jumeau au sanctuaire des tortues près du Kontiki Bungalow (bien que plus petit), le Diana Café possède également des bassins pour les petites tortues.

 

 

 

Bébés-tortues de 10 jours...

 

 

 

Et les grandes soeurs qui seront relâchées dans 3 ou 4 semaines

 

 

La côte est plus sauvage de ce côté de l'île et bien que protégé, le corail mort remplace parfois le sable blanc...

 

 

 

Plage de corail en face du Diana Café

 

 

A voir ces petites tortues et tout ce corail, il nous tarde de sauter dans l'eau pour explorer le monde sous-marin de Gili Meno.

 

En plus, les excursions de plongée ou de snorkeling depuis Gili Trawangan se rendent toutes sur ce spot-ci (en face de Diana Café).

Exceptionnel, je vous dis !

Mais comme on peut rejoindre sans problème le recif coralien depuis la plage, c'est gratuit pour nous.

 

 

 

On met nos masques et tubas...

 

 

 

On chausse les palmes...

(Vue sur Gili Trawangan très proche)

 

 

 

Prêtes à plonger !

 

 

 

Le récif coralien est encore plus beau sous l'eau mais l'idéal est d'aller à la frontière des deux bleus pour y voir une faune marine très variée.


 

C'est là-bas qu'on verra plusieurs tortues. Etant nombreuses, on peut en voir à chaque plongée.



En gros, ça donne ça :

 

 

Photo prise sur google car je n'avais pas d'appareil photo qui allait sous l'eau

 

 

Incroyable de nager à quelques pas de ces créatures majestueuses !

 

 

 

Carole qui sort de l'eau, super contente de son snorkeling au milieu des tortues aux carapaces ananas.

 

 

Après quelques heures de snorkeling (en plusieurs fois), on va boire un coup au Diana Café.

 

 

 

On en profite pour faire sécher le maillot !

 

 

 

On rejoint le couple suisse Guillaume et Sandrine (nos voisins de bungalows a Meno Smile) avec qui on passera des heures à papoter, entre cocktails de fruits et BBQ de steaks de thon... (sans restriction de pêche ici)

 

 

 

Jolie vue sur Trawangan, les pieds dans le sable et un cocktail à la main !

 

 

 

Le tout, bercé par l'imitation d'un petit bonhomme voulant gouverner sa pirogue comme son papa batelier : le paradis je vous disais !

 


Restées 4 jours sur Gili Meno, on part à regret. 

 

Mais Carole ayant son avion dans 2 jours, il faut bien rentrer sur Padangbai où on rejoint Mélanie (la réunionnaise).

 

Pas de désagrément durant le voyage de retour, à part à l'arrivée sur la plage de Bengsal. 

 

En effet, méfiez-vous des gens qui descendent les sacs à l'arrivée. On pensait qu'il s'agissait du staff du bateau (comme ça se fait d'habitude), mais en réalité, ce sont les personnes qui souhaitent amener les touristes dans leurs carrioles-taxis.


Obligées de leur courrir après et de leur expliquer qu'on ne souhaite pas prendre leur "taxi". 

 

Ils le prennent très très mal car comme nous sommes touristes, nous sommes riches et nous pouvons payer pour tout et n'importe quoi et ça finit en engueulade...

Pas cool du tout, surtout après passé un agréable séjour sur les Gili : le retour à la "réalité" est brutal, et crier en vacances (et sur des locaux), même si c'est justifié, cela n'est jamais plaisant pour personne.


Il est d'ailleurs à noter, qu'une fois déposé sur la plage, il suffit de marcher 300m sur la route principale pour trouver la gare routière avec les minibus des agences et autres.

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 17:30, le 28/03/2012 dans 5) Lombok, Gili Meno
Mots clefs :

A la découverte de Gili Meno

Après une bonne nuit de sommeil, on se lève au lever du soleil qui donne sur Gili Air, l'île voisine à Gili Meno où nous sommes.

 

 

 

Lever de soleil depuis Meno avec vue sur Gili Air

 

 

 

Les couleurs matinales sont superbes

 

 

 

On découvre de jour, la plage où nous avons accosté la veille au soir

 

 

 

Même s'il est 6h du mat', la couleur de l'eau donne envie de s'y baigner

 

 

Nous avons choisi de séjourner à Gili Meno car on peut vraiment y jouer les Robinson Crusoe. 

Avec 300 habitants, l'île est très tranquille. 

Quelques hôtels sur les plages sur les côtes Est et Nord et peu d'habitations à l'intérieur des terres.

 

Mais notre choix a été décisif dès la découverte des deux réserves de tortues présentes sur Gili Meno et de la qualité du snorkeling.


Les plongées sont aussi dites exceptionnels, car il y a pas mal de bons spots à partir de 18 mètres, notamment celui des requins.

 

 

 

Club de plongée acidulé, leurs dessins donnent envie !

 

 

Chaque pleine lune, des tortues viennent pondre sur les plages de Gili Meno. 

 

Mais pour les protéger, on vient ramasser les oeufs et les bébés tortues sont placés dans des bassins remplis d'eau filtrée où ils sont nourris.

 

Aussi des dizaines de bébés-tortues sont libérés chaque année, vers l'âge de 8 mois.

 

 

 

Réserve principale des tortues à Gili Meno

 

 

 

Chaque bassin correspond à un âge, ici des tortues d'un mois

 

 

 

Trop mignon de les voir s'ébattre

 

 

 

Il y a deux sortes de tortue de mer à proximité des îles

 

 

 

Celles-ci sont plus grandes, elles ont 6 mois

 

 

La réserve des tortues se situant à deux pas du Kontiki Bungalows, on part prospecter un peu plus loin afin de découvrir l'île et éventuellement trouver un hôtel moins cher pour le reste du séjour.

 

 

 

Chemin menant à l'intérieur des terres de Gili Meno

 


Bon en bord de plage, les hôtels sont hors de prix (de 200 000rp à 1 million de rp). 

Du coup, on part dans les terres à la recherche de Meno Smile, adresse la moins chère de Gili Meno, qu'on trouve tout de suite, et un bungalow est libre à 150 000rp.


C'est beau, c'est propre et c'est neuf. On prend !

 

 

 

Notre bungalow à Meno Smile, en forme d'ancien grenier à riz

 

 

 

En plus, la porte à côté est un warung pas cher du tout et très bon

 


Après avoir changé d'hôtel, on fait un tour de l'île, qui se fait en une heure, montre en main.

On nous a pas menti, l'île est quasi-sauvage...

 

 

 

Chemin longeant la plage et qui sent la campagne...

 

 

 

On part du sud avec une jolie vue sur Gili Air

 

 

 

Très belle ballade avec de si beaux paysages

 

 

 

Bungalows sur la côte nord

Très agréable mais un peu loin quand on a les sacs, même si une carriole fait régulièrement le tour de l'île

 

 

 

Coucher de soleil depuis la côte Nord, sur l'île voisine de Gili Trawangan et le Mont Agung à Bali

 

 



Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 13:22, le 27/03/2012 dans 5) Lombok, Gili Meno
Mots clefs :

Vers les Îles Gili...

Après avoir passé une semaine sur Ubud, à vadrouiller à droite à gauche, on décide de rejoindre Padangbai sur la côte Est, car c'est l'embarcadère pour aller aux îles Gili, tout à côté de Lombok.


 

 

 

On quitte donc pour quelques jours l'île de Bali et comme nous ne sommes pas riches, on choisit de partir avec le ferry (très lent) plutôt que de prendre le speed boat (très rapide).

 

Outre la durée du voyage, la différence est tout de même dans le prix : 150 000rp TTC pour le ferry lent contre 500 000rp TTC (prix moyen et variant suivant la compagnie) pour le speed boat.

 

Vu que le prix est le même qu'il s'agisse de prendre par agence ou de planifier l'itinéraire tout seul, on vient nous chercher directement à notre Hôtel à Ubud. 

 

1h30 plus tard, nous sommes à Padangbai pour embarquer.


 

 

 

Port de Padangbai



Après une ou deux heures d'attente, on embarque enfin sur un ferry, et c'est parti pour 5h de trajet pour relier Bali à Lombok, au port de Lembar.



 

 

Village de Padangbai (vue depuis la mer)




Il fait super beau et il est bon de fleurer la brise marine



 

On croise un ferry jumeau au nôtre, ca paie pas de mine mais c'est du solide !



 

Au bout de quelques minutes et berçé par le ronronnement du moteur, ca dort dur dur... 

Les banquettes sont assez confortables en plus.


 

Arrivées au port de Lembar, on est accueilli par un minibus de notre agence. Par contre, étant donné qu'ils ne sont pas super synchro pour accoster, on a attendu plus d'une heure qu'un quai se libère.

 

Du coup, une fois arrivées au port d'embarquement de Bangsal, il est assez tard (18h) et il n'y a plus de bateau allant aux îles Gili.

Donc on est déposé à l'arrache sur la plage, et notre chauffeur nous dit de trouver un hôtel en attendant de prendre le premier bateau (le lendemain à 8h).



 

Notre bus "lâché" sur la plage, sans bateau pour les îles Gili



 

On profite tout de même du superbe coucher de soleil qui s'offre à nous



Evidemment, tout le monde gueule à fond, surtout que depuis la plage, on voit très bien les 3 îles, qui sont presque à portée de main.

 

Et 10 minutes plus tard, on embarque sur une petite pirogue qui va desservir les 3 îles Gili :

- Gili Trawangan (île la plus festive et déjantée)

- Gili Meno (île la plus tranquille et la plus petite)

- Gili Air (île la plus peuplée et la plus proche de Lombok)

 

 


Îles Gili vues du ciel (photo prise sur google)

De gauche à droite : Trawangan, Meno, Air

 

 

 

Bengsal vu depuis la pirogue

 

 

 

Carole, au premier plan, dans la pirogue nous menant aux Gili, avec gilets de sauvetage en évidence. 

En effet, les 3 bouts de bois faisant l'embarcation ne sont pas très rassurants car malgré le beau temps, nous sommes pas mal balotés !

 

 

 

Jetée du port de Bangsal au coucher du soleil

 

 

 

On assiste à un super coucher de soleil en chemin, avec le Mont Agung de Bali en arrière-plan


 

On arrive à Gili Trawangan où les 3/4 du bateau font escale, et pour cause, il fait presque nuit. On comprend mieux pourquoi il nous a été difficile d'obtenir un bateau pour nous rendre sur les îles.


C'est donc à la nuit noire (19h) qu'on accoste sur Gili Meno. Il reste deux couples dans le bateau, qui rejoindront Gili Air quelques minutes plus tard.


Comme à l'aller, on débarque les pieds dans l'eau.

 

Sur la plage, nous sommes accueillies par le staff du Kontiki Bungalows où nous logerons pour notre première nuit (200 000rp/chambre).

Cher, mais nous sommes fatiguées et surtout pas motivées pour chercher un autre hôtel en pleine nuit avec nos sacs.

 

 



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:00, le 26/03/2012 dans 5) Lombok, Padangbai
Mots clefs :